pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

3 mai 2008

Le dernier des chauffards


Cet article a été publié sur mauritanie-net au mois de mars 2006 le jours du congrés du conseil de l'ordre des médecins mauritaniens





"Tant de choses ne valent pas d'être dites. Et tant de gens ne valent pas que les autres choses leur soient dites. Cela fait beaucoup de silence."Montherlant



Tous les conducteurs de notre pays se sont réunis ce mercredi pour parler du code de la route, de la morale et de l’éthique au volant. Oui, on a parlé d’éthique au volant, pour interdire l’ interruption volontaire de conduite (IVC), la greffe de carte grise et les naissances hors mariage. Tout en condamnant, conduire sans Permis de conduire. On a aussi parlé longuement des chauffeurs hyper spécialisés avec des permis types B et C et surtout de ce fameux conducteur de charrette qui veut coûte que coûte conduire un camion. Et qui entretient des relations très douteuses avec des vrais conducteurs, en s’échangeant des passagers et des correspondances.

Cette réunion, pourtant, qui au départ etait sensée être didactique a heurté la sensibilité des chauffards qui ont rejoint le groupe, munis de leur fameux permis de conduire pour défendre leur droit de conduire selon leurs goûts et leurs revenus. Ils se sont engueulés avec leurs collègues dans une ambiance bon enfant pour un simple problème de panneau de signalisation. Oui, cette étrange invention des blancs, qui hante notre quotidien de bédouin anarchique. Parmi les conducteurs il y a même des militaires haut gradés, ils se distinguaient par la couleur de leurs gallons et leurs tenues de l`aprés 3 août. Certains ont acquis une soudaine autorité, une aura et un charisme post 3 août. Pour se permettre et sans aucune gêne de venir donner des leçons de conduite, à des jeunes qui n’ont jamais brûlé un feu en privé ou en public. Pendant qu’eux touchaient, révisaient le contenu de leur réservoir sur la voie publique et sur des aires d`autoroute à péage.

La salle s’est émue par le témoignage d’un intervenant qui a attiré notre attention en disant « Mes collègues se précipitent souvent dans les carrefours, et quand le conducteur prudent que je suis s’avance, il se fait rapidement rappeler à l'ordre par des chauffards à force de klaxonnements furibonds, jusqu'à ce que finalement, à moins d'être un saint, tout le monde devient un chauffard kamikaze.»

Les questions qui ont chauffé la salle étaient :

1- Faut-il introduire des primes d’assurance ?

2- Pourquoi Les permis de conduire sont-ils octroyés trop facilement ?

3- Les nouveaux conducteurs ne devraient-ils conduire que des voitures bridées pendant une période d’essai?

4- Et que penser des personnes âgées, qui parfois, comme le montre une étude récente, peinent à se concentrer sur le trafic? [1]

Après avoir fait le tour de toutes les questions, dans cette ambiance très confraternelle, entre les bons conducteurs et les chauffards qui ont occultés tous les signes ostentatoires de tribalisme, de régionalisme, et de sectarisme pour se mélanger afin de désigner le nouvel ordre garant du code de la route sur de véritables bases saines.

Enfin, on a fermé les journées, plan par plan, en choisissant, de la façon la plus démocratique, notre ordre dirigé en majorité heureusement par les chauffards pour leur laisser le temps d’apprendre et de pratiquer ce fameux code de la route avant qu’il ne subisse le triste sort du code de la déontologie médicale, dont je n’ai pas le courage d’en parler.

Dr KLEIB ahmed salem

PS : cette réunion est une fiction toute ressemblance avec : le congrés du conseil de l'ordre des médecins mauritaniens ou avec un évènement , une personne existante ou ayant existée n’est que fortuite.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

ah ah ah
je me suis reconnu parmis les chauffards!!!!
c drole , et intelligent.
merci docteur kleib
un ami à toi et chauffard