pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

3 février 2007

"c'est ça la mauritanie" la chronique du Dr kleib

Vérité, quand tu nous tiens !
« Je ne m’adresse qu’à des gens qui sont capables de me comprendre, ceux là me liront sans danger »
Le Marquis de Sade.
Je n’ai rien à promouvoir. Je ne souhaite être ni aimé, ni admiré, ni détesté. Je n’espère convaincre personne. Je ne recherche ni considération, ni reconnaissance. Je me contente de penser, et d’écrire à vous de décider de lire ou de partir. C’est a travers cette entrée empruntée à un auteur dont je me souviens à peine du nom que j’ai tenu à marquer mon intrusion dans le débat électoral à ma façon.
Je vais faire un jeu risqué, celui de m’aventurer dans le sentier battu de la vérité en feignant d’ignorer ceux qui tirent les ficelles des futures élections présidentielles qui se trament en Mauritanie pour parler de ce qui importe le plus pour moi : le citoyen, son droit, son devoir et son avenir. Le citoyen relégué au second plan après la tribu.
Le citoyen dont la vie n’est rythmée que par des élections stériles dont les résultats sont achetés la veille par des politiciens ou des militaires qui ne rêvent que d’aller et de rester ad vitam aeternam au pouvoir pour y déguster le plaisir de l’argent du trésor public, du luxe et de l’aisance.
L’avenir d’un vrai état démocratique ne doit pas être hypothéqué par l’élection d’un président et surtout pas par un président de la « trempe » de ceux qui sont en lice pour briguer la magistrature suprême. Il parait évidement aujourd’hui et avec assez de recul que nous avons été manipulés tout le long de cette transition et le malheur est qu’on apprécie encore qu’elle se prolonge. Nous sommes victimes d’une forme du fameux syndrome de Stockholm où la victime s'identifie à son bourreau et le protège.
Si nous sommes là, à feuilleter et à relire cette constitution que nous avons votée à l’aveuglette pour comprendre le sens des termes comme vote blanc ou majorité absolue ce n’est pas la faute des habitants de Mzeilga ou de Meelah et dans tous les cas les dés sont jetés. Tout ce qui suivra n’est qu’une succession d’événements dont nous serons les témoins involontaires et impuissants.
D’un coté nous avons des candidats sans programmes, des politiciens sans parti fixes, des candidats non convaincus et peu convaincants et des candidats qui ne savent pas pourquoi ils le sont. De l’autre des militaires qui ont goûté aux privilèges du pouvoir, des salaires exorbitants, et autres avantages que j’ignore mais qui semblent alléchants au point de sacrifier l’avenir de notre pays. Dans cette dichotomie le peuple est le grand perdant. Il y a plus d’un an que notre pays est devenu producteur de pétrole sans que cela ne se répercute sur la vie de nos citoyens. Auriez-vous pu voir un seul citoyen mazouté sur tout le territoire national? Notre pétrole et ses revenus, parait-il, empruntent des circuits obscurs, des pipelines virtuels qui versent directement dans des poches invisibles. Voilà un an, et le quotidien misérable des mauritaniens n’a pas changé.
Chers compatriotes en politique, l’homme providentiel n’existe pas. Il n’a jamais existé. Il n’existera jamais. Ceux qui se prennent pour des sauveurs se trompent de combat. Et ceux qui croient qu’un homme et un seul peut changer leur vie se trompent car les hommes qui se sont déclarés candidats, se sont trompés eux aussi de cours de recréation et si nous devions faire notre choix nous serions condamnés à rechercher le moins nuisible « aghalhoum dararene ». Nous avons envie de finir avec les élections qui rythment notre vie, ce championnat national électoral qui fait de l’ombre à notre football doit s’arrêter. Nous devons être plus vigilants sur la gestion de nos biens par nos décideurs, nous devons être prudents et ne pas donner nos voix à des candidats financés de façon illicite par de l’argent sale.
Je suis l’un de ceux qui prônent la suppression de l’élection du Président de la République au suffrage universel direct car il n’est pas acceptable que l’avenir d’un pays se décide par les biais des personnes qui ignorent jusqu’à la notion de pays ou d’état de droit. Dans un pays ou le taux d’analphabétisme est coté en bourse, un président se doit d’être une personne cultivée, un visionnaire, porteur des valeurs qui mettront en confiance tout un peuple, une personne ouverte qui a un charisme, en un mot une personne qui saurait dire non aux militaires. Notre dernière expérience est celle de ce gouvernement jetable « à usage unique » que nous traînons depuis l’après 3 août. Donc un président à usage unique aussi on n’en a pas besoin et la Mauritanie n’en a pas besoin. Un président tefal, allusion aux casseroles de tefal, sur lesquelles tout glisse, est un vrai échec de la démocratie.
Contrairement aux idées reçues et au discours ambiant que distille le candidat des militaires, cette élection n’est pas une avancée mais une totale régression sur le plan démocratique.
Ce n’est pas parce qu’on nous fait croire que nous allons mettre un terme à l’hégémonie des militaires que nous devrons nous jeter dans la gueule du loup ni consigner la Mauritanie dans les mains d’un candidat-écran.
Il n’a pas échappé aux bien-pensants parmi vous que le dernier souci des militaires est la démocratie, la preuve la plus concrète est qu’un chef de l’état s’adresse à un parterre d’élus du peuple qui ont plus de légitimité que lui par un langage cousu main dans un discours fleuve comme vache qui pisse sur un ton outrancier et réducteur. Et qu’ils s’agglutinent autour de lui médusés comme des sangsues à la recherche du premier avantage en nature ou en espèces. Pauvre Mauritanie, déchirée trahie par ses fils, trahie par ses militaires, meurtrie par tant d’années d’espérance et d’errance sous la botte des militaires ou la semelle des dictatures civiles.
C’est vrai, plus les élections présidentielles approchent et plus les militaires ne savent pas sur quel pied danser et ne se sont pas privés de rappeler à l’ordre les trublions qui veulent jouer le charisme contre la « légitimité ». Justement quelqu’un a dit à propos de candidats en les comparant à un cirque « les comédiens sont de retour, mais regardez-les avec attention : leurs regards sont vides. Ce sont des clowns tristes, qui font tant bien que mal leurs pirouettes sur les pistes de la République. »
Nos candidats qui proposent - attention, restez concentrés – la rupture des relations avec Israël ou réintégrer la CEDEAO comme si l’unique crise que traverse la Mauritanie est celle là. Mais quelle ignorance, quel mépris pour les citoyens affamés, pauvres, et mal habillés !

Un peu de rafistolage, un zest de manipulation, une rumeur murmurée dans un salon à propos d’un éventuel soutien « cmjdien » et le plus vaillant des loups se transforme comme par magie en agneau docile prêt à tout pour suivre le vent de la rumeur. Quelle honte pour nos candidats ! Tout notre système fiscal et social, est donc corrupteur dans son esprit. C'est tellement énorme qu'on ne le voit même pas. Je ne voudrai pas faire l’éloge de la médiocrité ni être le porte-voix d’un quelconque candidat. Mais je serai prudent quand à l’avenir de mon pays que j’aime au-delà de tout.
Dr kleib ahmed salem
Interne
service de neurochirurgie
Hopital sainte-anne
Paris France

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Cirque! le mot est laché...je suis d'accord avec ton analyse mais je pense que le suffrage universel direct est une avancée pour la démocratie. Seulement il faudra du temps pour que les mauritaniens sachent l'importance d'un vote.

DAB

Anonyme a dit…

cher docteur kleib
je ne suis pas d'accord avec toi et avec ton pessimisme ely ne veut pas le pouvoir, il se peut ques les autres militaires le veulent mais lui pas.il fait trops de gaffes car l'exercice politique n'est pas son fort.le president que tu sembles ne pas aprecier du tout SIDIOCA est le favoris.ton candidat favoris n'est pas zeine ould zeidane? il faut lire entre les lignes pour penser que tu faits appel pour elire zeine ould zeidane.
nul n'est neutre ni toi ni les militaires.
un ami qui t'enverra un mail pour s'identifier car je sais profondement ton attachement au pays.Dommage que tu n'es pas là pour l'election presidentielle"au singulier d'apres le dictionaire larousse de X ould Y"
MST

Dr kleib ahmed salem a dit…

cher ami je ne suis pas d'accord avec vous deux, mais je respecte vos deux points de vue. il faut que l'un de nous ait un esprit flexible pour accepter de reconnaitre une verité.
pour les presidentielles: il serait judicieux que l'election du president de l arepublique passe par le sulfrage indirect.Ce qui permet de selectionner. ou elire notre president comme en israel ou en italie.deux models differents de celui de la france.
quand à ely l'homme en personne mon point de vue sur lui n'a pas assez d'importance.Mais en tant que chef de l'etat je le trouve excrable, lui est toute sa bande de vautours.
excusez moi je suis tres occupé en ce moment.
zeine ould zeidane jusqu'à ici il atoujours une bonne critique "comme pour les sorties cinema du mercredi" mais entre une bonne critique et un bon president je n'ai pas d'experience sur le sujet. les autres ne m'inspirent pas la confiance.

Anonyme a dit…

Cher Docteur Rémi,
Enfin je te retrouve sur ton blog. Ta plume est toujours aussi virulente que ta langue. Tes analyses sont parfois justes, quelques fois pessimiste, mais sans complaisance. Au moins quelqu’un qui ne fait pas des égards et qui n’a pas de parti pris.
SAB

Anonyme a dit…

je ne savais pas qu'un Medecin peut devenir un Philosophe et Piliticien en même temps.

dans tous les cas on respect tes idées Docteur

Kreybita

Anonyme a dit…

Cher Docteur

on attends vos écrits

Mais il faut changé Kleib Ahmed Salem par (Ahmed Salem Ould Kleib) le mot Ould prouve automatiquement que vous êtes Mauritanien, faut pas se faire perdre la nationalité.

Kreybita

mohamed a dit…

bonjour docteur, je lis avec interet ce que tu ecris,je respacte tes opinions meme si je les partages pas toutes avec toi.
nous devons dire ce que nous pensons.il faut casser ce silence qui nous tue en mauritanie,cette censire ce tabout qui nous empeche dire la réalité sur la situation, politique et ecobnmique de notre pays.nous avons droit d'avoir un pays prospere et developpe, mais on en est où? malgré quarante ans d'independance, nous n'avons pas pu batir une capaitale dine d'un peuple. quelle honte!.

tu as un style particulier
tu fais du bon boulot,continuer.

un ami a toi remy

chighaly a dit…

Dr.Kleib Merci de cet analyse qui peux nous eclairer les idées meme s'ils ya des bloggers qui ne te partagent pas l'avis.

Mr je te demande d'eloigner un peu de la reve de construire la ville d'Aflaton où tout est parfait suposons qu'on accepte l'etat actuel de notre situation politique et on se concentre sur les moyens de s'en sortire avec les minimim des pertes une strategie qui mène a reduire les risque d'écraser notre pays définitivement.
Evidement vous avez me demander que ce que je veux dire exactement???
et ma reponse mes cher blogger et en particulier Dr.Kleib c'est oublions que nos candidats sans programmes ni parties politique fixes ce veux dire que tout est mobile mais sans oublier que nous n'avons pas de choix car les joueurs sont les meme.

Maintenant ma question: comment on peux s'adopter avec une telle situation pour mieux nos remplaçants souhaités prennent leurs places dans le jeu-Ce qui demande à mon avis un peu du temps-???.

PS:Mr.Kleib je suis impressionner par les extraits lesquels tu commence tes ecritures et je te demande de nous indiquer où tu les es trouvés ou bien tu sui le methode de Faissal Aljazeera:9ala a7adohome"qq a dit"lol.
Chighaly

Mohamed Cheikh a dit…

Chers lecteurs,
J’ai le plaisir de partager avec vous un témoignage du Prince Charles, prince héritier de la couronne britannique, dans une conférence donnée au Centre d’Etudes Islamiques d’Oxford :

http://nouroun-ala-nour.blogspot.com/

abderahmane AKHI a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

un blog docteur!

FRANTZ FANON a dit…

un nouveau blog docteur sùr les candidats des presidentielles.

mboughrou a dit…

Salut,
Docteur tes lecteurs demandent un nouveau blog, j'espère que tu n'es pas en réanimation ou en anesthésie Cmjdienne.
Les candidats, la campagne, une caricature...ou simplement du Khroujou, écrit quand même.

Mohamed Cheikh a dit…

Je n’aime pas intervenir dans les débats au sujet du racisme, pour ne pas contribuer à leur pérennisation. Toutefois, les derniers postings réagissant à l’interview de Ahmed o/ Daddah, m’amènent à souligner deux points : (Je proclame auparavant que je serais le dernier à voter pour la famille danoise, précisément je ne voterai jamais pour elle) :

1- Un netteur a dit : « Le seul fait de dire que l'identité arabe de la Mauritanie est évidente peut signifier qu'il existe une autre identité qui l'est moins. Ce qui pourrait faire croire que la Mauritanité des négro-africains n'est pas évidente ».

Le moins qu’on puisse dire de cette déduction est qu’elle est entièrement fausse. La proclamation de l’évidence de l’identité arabe de la Mauritanie est une réponse à ceux qui ont tenté et tentent encore de la mettre en doute, comme le sénégalais Senghor et des maures blancs senghorisés. L'identité arabe de la Mauritanie n’est pas ici mise en opposition avec son identité africaine, tout aussi évidente. Il y a une forte dose de malhonnêteté et de maladresse dans certaines réactions suscitées par le propos de Ahmed (puisse-t-il ne jamais être élu) sur la question.
2- Le militantisme de deux poids et de deux mesures dont font preuve des soi-disant défenseurs de nos frères négro africains parmi leurs frères arabes (Dieu préserve mes frères négro africains de ces «défenseurs » là) : Ces militants ne disent jamais un traître mot sur les crimes aussi abominables perpétrés contre les maures blancs et les maures haratines de l’autre côté de la rive. Rien sur les mutilations de seins, les mutilations d’organes génitaux, le viol des femmes enceintes et des mineures, l’incinération des maures haratines propriétaires de dibiteries dans leurs fours ardents, la déportation de tous les maures naturalisés sénégalais que la machine de la mort et de l’horreur, mise en branle par un grand dirigeant, de connivence avec les églises et une puissance étrangère, a épargnés par paresse et non par pitié.

Chers coreligionnaires, posons le problème dans toutes ses dimensions, sans exclusive, ni réduction et non à des fins électorales ou idéologiques.
Je ne doute pas un instant que parmi les netteurs, il se trouve des étrangers qui se font passer pour mauritaniens et d’autres enrôlés par les puissances étrangères qui préparent une irakisation de notre pauvre pays. Vous êtes, probablement, au courant que des services de renseignement occidentaux ont créé des centaines de sites et de Blogs, soi-disant islamiques, pour intoxication et noyautage. L’intoxication et le noyautage s’exercent, à priori, ouvertement sur les espaces laïcs, lieux privilégiés pour les intrigues contre la Nation de l’Islam.
A ceux qui nous (nous arabes et négro-africains) font mal sans le savoir (à seulement ceux-ci) je demande : n’allez-vous pas cesser de servir nos ennemis (probablement, les vôtres aussi)?

Anonyme a dit…

Voici un blog aussi intéréssant sur lequel je suis tombé aujourd'hui. Il me rappelle x-ould-y en plus consistant. Si c'est lui c'est une curieuse coicidence.

http://monsieur-ould.blogspot.com