pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

12 juillet 2008

Les corsaires et les généraux



Il est aujourd’hui tout à fait évident que notre pays est pris en otage par une bande de boucaniers dirigée par nos deux généraux douteux, et que notre président, (faible congénitalement), usé est affaibli, par l’âge, son épouse incontrôlable et par des compromis pré signés avec les militaires.
La déclaration enflammée des sénateurs-pions du général Aziz au sujet de la fortune et de la gestion de la Fondation Khattou mint Elboukhary a approfondie d’avantage La crise. Nos « ruminants sauveteurs » viennent de remarquer subitement les ressources louches de financement de cette institution après une année d’activité et ceux malgré les appels incessants de l’opinion publique depuis la création de cette fondation.
Nous citoyens ordinaires, voulons juste comprendre ce qui se passe au tour de nous, pourquoi les militaires qui nous ont imposé sidi il y a à peine un an veulent nous en débarrasser ? Qui nous proposent-ils à sa place ? Depuis quand Louleid, Khaddad, Ould Ebeiderrahmann, Elarbi ould Jiddeine et MOHSSEN se soucient des biens de ce pays ?
Ce dernier a été à l’origine de la première irrégularité de notre processus démocratique en séquestrant les conseillers municipaux de Rosso et de R’kiz une semaine dans sa maison après avoir acheté leur vote. Et les autres n’en parlons pas …
Si le choix proposé et celui de choisir entre le couple Sidi-Khatou et les missiles de ould abdelaziz. Le choix parait clair et l’hésitation courte, si sidi prendrais ses responsabilités en main propre avec les pouvoirs que lui confère la constitution pour se débarrasser de cette bande de malfaisant. Ainsi il saura acquerir le soutient inconditionnel de son peuple et de son armée authentiquement lésés par les magouilles de sa hiérarchie. Dans le cas échéant où sidi n’arriverait pas à honorer ses engagements envers Dieu le peuple et la nation le seul choix qui resterait aux mauritanien est une révolution populaire pour rompre ce cercle vicieux et de nous débarrasser à jamais de ces persifleurs.

Dr CHEIKH EL MOUSTAPH EREBIH
chirugien orthopediste-DAKAR

6 juillet 2008

limoger les deux généraux Ghazouani et Abdelaziz

Voilà une occasion en or pour sidi de prendre le destin du pays en main.(Sidi n’est pas dupe quand il a été retiré de sa retraite paisible. Il savait pourquoi il avait été choisi et par qui.) L’occasion qu’il a ce jour de s’affirmer comme l’homme fort du pays risque de ne plus se reproduire. Le geste est courageux et demande un énorme élan de patriotisme. Il mettra sa vie en danger à la BOUDIAF mais il restera dans l’histoire comme l’homme qui a stoppé les ambitions d’ ELY ould mohamed fall qui est la main invisible et secrète qui manipule toute cette tragicomédie comme elle nous a manipulé durant toute la transition. La Mauritanie a frôlé la guerre civile il ya quelques mois. La paix sociale a été achetée avec les revenus de pétrole destinés aux générations futures. Si sidi est l’homme pieux et intègre que l’on veut nous faire croire il a une responsabilité et un devoir de nous épargner la guerre civile et l’éclatement de notre pays. Pour cela il doit :
1-Limoger les deux véreux généraux Ghazouani et Abdelaziz
2-Dissoudre le parlement
3-organiser des élections législatives transparentes.
Cet appel sincère et un cri de détresse d’un citoyen dégouté et sans doute pas le seul.
Dr kleib

4 juillet 2008

Lorsque l'Etat perd la tête et le cœur

Par Dr Abderahmane Ould Sidiya
Hier, j’ai perdu mon frère et son intime ami lors d’un accident d’hélicoptère au Maroc, au moment ou ils étaient en stage, en leur qualité d’officiers de l’armée mauritanienne dans un pays frère. L’État mauritanien n’a fait aucun effort pour informer les familles des victimes à temps avant que nos officiels - amateurs de rumeurs - n'informent les médias qui ne tarderont pas à diffuser l’information avec les noms et prénoms des victimes sans aucun souci de l’impact de telles informations sur leurs familles. L’information circulait déjà dès 9h du matin dans les couloirs du ministère de la défense (de la Honte) mauritanienne avant que nos détenteurs de secrets et ceux à notre ambassade de la Honte à Rabat n'informent certains sites électroniques (notamment ani.mr et alakhbar.info) qui ne tarderont à diffuser l’information complète à onze heures, avant que même le ministère de la défense n'informe les familles (treize heures).
À ce moment, nos politiciens bourrus se battaient dans leur guerre de privilège suspecte, pour prendre une bonne place pour détruire ce qui restait de cette Mauritanie.
Notez aussi que l'État marocain est responsable de ce drame, sinon comment expliquez-vous la présence de trois officiers pilotes dans le même hélicoptère?Aujourd’hui, j’ai contacté un avocat français qui m’a informé que seuls les ayants droit (père, mère, épouse ou enfants) peuvent porter plainte. J’ai décidé alors de rentrer en Mauritanie pour porter plainte contre notre ministère de la défense, notre ambassade au Maroc, l'État marocain et les deux sites électroniques ani et alakhbar.Je lance déjà un appel a notre père et avocat Maître Ichidou pour me soutenir dans cette démarche afin que notre État retrouve sa tête et son cœur.
publié Avec l'accord de l'auteur