pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

18 janvier 2010

Général azize et l’art du dressage


Quand je me faisais tabasser dans mon enfance, par d’autres gamins de mon âge, mes parents refusaient de me défendre, pour ne pas attiser la colère de nos voisins. Ils disaient que les enfants se bagarraient et se réconciliaient juste après, alors que les adultes sont plus rancunier et leur colère dure plus longtemps.
L’enfant Général a emprisonné trois gamins du quartier à tord ou à raison. Nous (les adultes) avons pris le maquis pour défendre cette injustice à notre manière.
-> On a tirés à blanc sur le général et sa suite, on a tagué les murs, on a crée des commissions de soutiens, on a inondé le net, pour les libérer.
->On s’est mis sur notre dos, la majorité des rapaces de ce pays, regroupés dans l’enclos qu’ils appellent parti UPR crée pour la circonstance et quelques tribus proches du pouvoir.
Enfin, il a cédé à la pression de la rue et les a libérés, après la médiation de l’érudit ould dedew.
Le général dictateur qui préside la destinée de notre pays la Mauritanie depuis un jour du 18 juillet 2009 les a invités hier soir à diner dans le palais qu’il occupe par la « force militaire des urnes ».
Ces hommes d’affaires qu’il traitait de MOUFCIDINES, sont devenus sont devenus subitement fréquentables.
Comme des enfants ils se sont rencontrés dans l’aire de jeu que l’on appelle « palais présidentiel ». Ils ont mangé ensemble comme des gamins, parlés de tout et de rien, plus de rien que de tout. Ils ont oubliés l’humiliation de la prison, pour ne rien payer au trésor public sinon quelque broutille…..
Le général a dompté les hommes d’affaires selon une vieille méthode indienne de dressage des chevaux sauvages qui consiste à les enfermer, les humilier (pour leur montrer qui est le maitre) et à les nourrir une fois amadoués.

Aucun commentaire: