pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

13 mars 2007

mic mac des bourses des étudiants


Un étudiant qui veut garder l'anonymat m' a écrit cette lettre:


Chers amis,
Je suis étudiant en thèse au Maroc. Actuellement je suis en Mauritanie pour suivre de près ma requête de bourses, réitérée chaque année sans suite. Je garde l’anonymat provisoire jusqu'à la sortie des décisions des bourses qui sont en cours d’élaboration pour ne pas compliquer les efforts d’un intervenant à qui j’ai fait recours après la commission.

Je vous présente les conditions dans lesquelles les bourses sont distribuées pendant la tenue de la dernière Commission Nationale des Bourses en date du 09/03/2007.

La Commission Nationale des Bourses a été convoquée pour une réunion à la veuille des élections présidentielles et en absence du Directeur de l’Enseignement Supérieur et plusieurs de ses membres en pleine compagne. C’est tout simplement pour vous démontrer comment l’actuel Ministres est dangereux.

Cette personne est habituée, depuis son arrivée au Ministère, à réunir les membres de la Commission et leur distribue des listes ordonnées suivant des soi-disant critères minutieusement élaborés pour couvrir essentiellement une cohorte des étudiants ayant déposé leurs demandes de bourses à travers certains haut responsables ou commerçants influents. Ceux qui n’ont pas pu bénéficié de bourses à travers le PV de la CNB , notre illustre Ministre les feront insérer injustement sur la décision des bourses directement. Quand on a fait la remarque aux fonctionnaires de la Direction l’Enseignement Supérieur, ils nous ont répondu par le prétexte que le décret relatif aux bourses accorde au Ministre les dérogations d’attribuer autant de bourses qu’il veut à qui que ça soit sans passer par la Commission et sans le moindre respect des critères qui, lui-même, a fixé par arrêté. Ceci veut dire que le Ministre est au-dessus de la Constitution et toutes les règles qui garantissent l’équité et l’égalité de tous les citoyens devant la loi.
Un exemple flagrant de ses agissements s’est manifesté par la dernière décision des bourses parue en octobre 2006, où des centaines de bourses ont été octroyées à certains étudiants sans critères et sans passer par la Commission Nationale des Bourses.
Est-ce que vous allez admettre cette mascarade continuer, au vu et au su de nous tous.

Pour agir ensemble pour le rétablissement de nos droits, n’hésitez pas à m’écrire pour tout renseignement pendant mon séjour à Nouakchott.

7 commentaires:

DAB a dit…

13 mars 2007 : Les enseignements d'une élection

Ainsi donc c’est Sidi Ould Cheikh Abdallahi (24.79 %) et Ahmed Ould Daddah (20.68 %) qui se disputeront la finale le 25 mars prochain. Zéine Ould Zeidane arrivé en troisième position (15.27 %) jouera à l’instar d’Ibrahima Sarr, cinquième (7.94 %) un rôle d’arbitre.

Toute élection a ses constantes et Messaoud Ould Boulkheir, arrivé en quatrième position et fort de ses 9.8 % en fait partie. Messaoud, le dernier de la CFCD à se porter candidat pour donner une chance à une candidature unique, fut-elle celle d’Ahmed Ould Daddah, finira par soutenir son camp naturel. Ould Hanena (7.65 %) et Ould Maouloud (4.08 %) apporteront naturellement leur caution à Ould Daddah. Mais ce dernier devra désormais se méfier des évidences. Si cette élection a des constantes, elle a aussi quatre variables déterminantes.

- La consigne de vote : C’est plus une hypothèse. Pour la première fois on assiste à un deuxième tour et quand on sait que l’électeur mauritanien est indiscipliné, ce n’est pas évident qu’il se reporte sur un autre candidat عينيھ لسواد même s’il y va de l’intérêt du candidat pour lequel il a voté au premier tour. Si les électeurs ne respectent pas la consigne de vote, tout le raisonnement tombe à l’eau. Mais gageons que les mauritaniens sont mûrs et que cette élection les passionnera jusqu’au bout.



- Zéine Ould Zeidane : Il a en commun avec Sidi Ould Cheikh Abdallahi le soutien des ex-dignitaires du régime. Ahmed Ould Daddah aussi dans une moindre mesure mais cette collusion est atténuée par son crédit d’ex-opposant. Un accord entre Zéine Ould Zeidane et Sidi Ould Cheikh Abdallahi est indispensable pour ce dernier mais risque d’être insuffisant.

Par contre Zéine Ould Zeidane risque d’être décisif s’il bascule dans le camp d’Ahmed Ould Daddah, hypothèse jugée improbable par beaucoup mais possible. Zéine n’a jamais reconnu explicitement la sympathie des proches d’Ould Taya à son égard et il risque de s’en démarquer le plus tôt possible d’autant qu’il est encore jeune et doit se construire une image propre, l’expérience aidant, pour les prochaines échéances de 2012

- Ibrahima Sarr : C’est la plus grande surprise de ces élections. Mal préparé, s’adressant en particulier à un électorat dispersé, il a réussi malgré tout à mobiliser autour des thèmes essentiels aux yeux de la communauté négro-africaine comme le règlement du passif humanitaire, le sort des réfugiés, la justice…

Les deux candidats seraient bien inspirés de donner des garanties et faire des propositions concrètes sur ces sujets. On peut parier qu’au deuxième tour, Ibrahima Sarr peut apporter plus que les 8 %, à celui qui aura réussi à le convaincre. La mobilisation de l’électorat négro-africain va être plus grande maintenant qu’il est conscient de l’importance de son vote. Toutefois il n’est pas superflu de faire quelques remarques :

Si Ibrahima Sarr soutient Sidi Ould Cheikh Abdallahi et que Zeine Ould Zeidane apporte son soutien à Ahmed Ould Daddah, le rôle d’Ibrahima Sarr risque d’être moins décisif.


Ibrahima Sarr a toujours été du coté de l’opposition et ses soutiens (AJD, FLAM/ Rénovation) sont proches de la CFCD. De là à dire que le soutien d’Ibrahima Sarr à Ould Daddah est évident, c’est un pas que ce dernier n’a pas encore franchi.
- Le taux de participation : plus de 300 000 personnes n’ont pas jugé utile de voter au premier tour. Est-ce dû à la lassitude ou à d’autres contraintes ? Vu que la plupart des principaux candidats sont concernés par l’issue de cette élection on peut penser que le taux de participation sera au moins égal à son niveau du premier tour. Qui arrivera à mobiliser ce réservoir de voix ? On n’est pas toujours à l’abri des surprises. Le fait déjà qu’on soit là à épiloguer sur l’issue du scrutin du 25 mars est déjà une avancée remarquable.


Reste que le président qui sera élu dans deux semaines, sera celui qui aura tout fait pour récolter les voix a priori improbables.

Diaw Alassane

Anonyme a dit…

Bourse pour des jeunes étudiants mauritaniens à l'Ecole Primaire Supérieure en Norvège pour l'année 2007/2008
Le Gouvernement norvégien a créé un Fonds Commémoratif intitulé «Le Fonds Commémoratif du 8 mai 1970 » dont le but est de donner une possibilité de bourse aux jeunes étudiants étrangers. La Mauritanie figure parmis les pays concernés pour l’année scolaire 2007/2008. Date limite d'inscription : 1er novembre 2006.

27/09/2006 :: En raison du 25ème anniversaire de la libération de la Norvège le 8 mai 1945, le Gouvernement norvégien a créé un Fonds Commémoratif intitulé «Le Fonds Commémoratif du 8 mai 1970 » dont le but est de donner une possibilité de bourse aux jeunes étudiants étrangers.

Ce Fonds concerne des étudiants étrangers souhaitant faire une année d'études dans une Ecole Primaire Supérieure ("Folk High School") en Norvège. Les boursiers doivent avoir entre 18 et 22 ans. Une attention particulière sera portée aux demandeurs ayant un interêt poussé pour les activités culturelles ou humanitaires.

Les frais de logement et de nourriture seront couverts par la bourse, ainsi que certains frais d’excursions - l’enseignement dans les Ecoles Primaires Supérieures en Norvège étant gratuit. Les boursiers doivent eux-mêmes pouvoir acheter des livres et du matériel de travail. Le coût du voyage sera normalement à la charge de l’étudiant.

L’année scolaire à l’Ecole Primaire Supérieure en Norvège débute mi-août et se termine mi-mai. Le logement sera fourni par l’école concernée. Le Fonds Commémoratif collabore avec 30 % des écoles primaires supérieures en Norvège, et l’école sera choisie par le Fonds.

Pour plus de renseignements sur les écoles primaires supérieures en Norvège, veuillez cliquer sur le lien à droite "Folk High Schools". Une fois sur le site, afin d'avoir des informations sur la demande de bourse, veuillez ouvrir le dossier "scholarship" ou pour avoir le formulaire de demande, cliquer ici : Minnefondetsoknad.pdf

Les demandes doivent parvenir à l'adresse suivante avant le 1er novembre 2006 pour l’année scolaire 2007/2008 :

Le Fonds Commémoratif de 8 mai 1970
c/o IKF
Grensen 9a, 0159 Oslo
Norvège

Tél. : +47 22 39 64 50
Fax : +47 22 39 64 51
Courrièl : ikf@ikf.no

Les demandeurs auront une réponse lorsque toutes les demandes auront été traitées, et dès que les écoles seront choisies par le Fonds.

Une demande de permis de séjour doit être déposée à l’Ambassade Royale de Norvège par le demandeur lorsque l’inscription est finalisée. Veuillez cliquer sur "Permis d'Etudes" à droite pour avoir des informations quant à la documentation requise lors du dépôt de la demande de permis de séjour.


http://www.norvege.ma/Mautitanie/Bourse+%c3%a9tudes/bourse.htm

Anonyme a dit…

Cher Dr, vous avez des neurones. Vous passez de l'insulte gratuite de O/ Daddah au rôle de porte parole des étudiants. Bravo ! Mais ayez l'obligence de répondre aux questions que soulèvent vos sorties ascerbes. Croyez vous qu'il est galant de qualifier un aspirant à la magistraure suprême d'être haineux et refuser de donner un seul exemple de cette haine.
Moi, j'attendais de quelqu'un de votre trame, ayant en plus un héritage historique honorable, plus d'audace et d'honnêteté intellectuelle.
Mais parceque vous abstenez de répondre à des questions apparemment génantes pour vous, je vous livre aujourd'hui d'autres qualités d'Ahmed O/ Daddah, autres que celles citées hier à savoir le caractère et l'ambition (le fou de Maatala, n'est pas loin). Il s'agit du courage, de la constance, de la piété, du patriotisme, de la compétence, de l'humilité et de la fidélité. Beaucoup d'autres qualités que, du reste, partagent les votres (ceux que je connais soit par oralité ou par expérience).
Fraternellement.

PT le système a dit…

Bonjour docteur,

Je t’écris pour t’exprimer mon profond désaccord avec tes récentes attaques envers M. Daddah. Quand à ton choix pour voter M. Ould Cheikh Abdellahi, j’ai pas de jugement à apporter car j’ai rien contre l’homme en lui-même, c’est plutôt son entourage qui me pousse à avoir peur pour cette patrie tant chérie.

Cher Docteur,
Tu dis : « En cas d’élection d' Ould Daddah nous aurons tous les anciens vautours et anciens voleurs de toute l'histoire de la Mauritanie qui vont se déverser selon le principe simple des vases communicants vers le parti RFD au pouvoir comme autrefois fut le PRDS […] »
Les anciens vautours dont tu parles se retrouvent plutôt actuellement avec M. Sidi O.C.A, et ils ont subi une hybridation suite à laquelle ils sont devenus, en plus de ce qu’ils étaient, des rapaces.
Et le principe simple de vases communicants ne peut pas s’appliquer ici car le « liquide » a choisi d’utiliser des ventouses pour se fixer dans l’un des vases sans se déverser vers l’autre.

Tu dis encore :
choisir au premier tour entre ces deux personnes c’est comme choisir entre la peste et le choléra, et tu officialise au deuxième tour ton vote pour M. Sidi O.C.A en stipulant qu’il va t’épargner d’un M. Daddah que tu trouves pathogène pour ta patrie.
Tu auras du travail (des consultations) car tu feras partie de ceux qui conduiront la Mauritanie vers un Sidi ould Cheikh Abdellahi anxiogène.

Docteur,
Tu dis des choses sur M.Daddah que je ne peux pas répéter et pour lesquelles tu donnes pas des arguments malgré l’envie pressente d’un cyberblogger qui t’a demandé d’argumenter.
Le problème dont souffre notre pays n’est pas incarné ni en la personne de M.Sidi O.C.A, ni en la personne de M.Daddah : deux honnêtes personnes.
On a un problème dans le fonctionnement de notre système, on en a marre de ce système sclérosé où les seuls et uniques décideurs sont toujours les mêmes zigotos sans foi ni loi.

Alors, qu’on nous laisse pas entrevoir que l’élection de M. Daddah ou celle de M. Sidi O.C.A menace notre pays, le problème encore une fois est dans le système : crevons l’abcès.

L’un de tes plus intimes amis ou même je dirai un frère qui ne partage pas certaines (peu nombreuses, heureusement) de tes opinions.

Alias : un électeur qui veut faire péter le système.

Dr kleib ahmed salem a dit…

je suis tout a fait d'accord avec toi . seulement j'ai un reproche à te faire s'est d'assumer toujours ce qu'on ecrit comme je le fais moi. mets toi à ma place, j'ai deja croisé ould daddah en personneet je n'est pas été illuminé comme le pretendent ses militants. mais j'ai eu affaire à un homme indifferent qui n'a pas eu la delicatesse de dire bonjours à des infirmiers et des médecins des urgences de l'hopital national de nouakchott où j'ai été appellé moi aussi pour m'occuper du FEU le Pr kane .
dont voici le contenu :
sur cette adresse:
http://www.mail-archive.com/m-net@mauritanie-net.com/msg01141.html

G [M-net] le vrai visage de ould DADDAH aux urgences du CHN

remy kleib
Sun, 24 Sep 2006 08:30:07 -0700
Figurez vous un présidentiable qui arrive aux urgences le premier jour du mois de ramadan, les yeux mi fermés le dos courbé et le regard vide, entouré de sa suite et d’une horde de budgétivores et des SPF « sans parti fixe . »(pour prendre les nouvelles d’un accidenté de la voie publique), et qui ne prend même pas la peine de saluer le personnel médical et paramédical qui s'agite autour du patient, qu'il est venu visiter, ni de s’inquiéter de l’etat de santé des autre accidentés (à savoir une femme, le chauffeur et un autre jeune). Pour un futur président ou un aspirant à la présidence. Je trouve ce comportement scandaleux. On peut vouloir la présidence à tout prix quitte à vendre son âme au diable, mais rester humble, simple et humain.
Voila le vrai visage de OULD DADDAH devoilé ce dimanche prémier ramadan, au urgences du Centre Hospitalier national
En tout cas moi je ne voterai plus RFD à partir de ce jour….
Dr KLEIB AS

Anonyme a dit…

Ah ! Dr, vous formulez vos jugements sur la base d'une rencontre dans un lieu public, en l'occurence les urgences d'un hôpital. Vous le savez pourtant plus que quiconque q'un diagnostic sein doit prendre en compte plusieurs paramètres.
Avez vous jamais posé les questions de savoir si en ce moment O/ Daddah à un coeur comme tous les autres, quelles sont ses relations personnelles avec Pr Kane (rahimehou LLAH) ? Combien d'heures il a dormi la veille ? Est-ce par humilité et discrétion qu'il s'abstenait de déranger le personnel sanitaire qui doit s'occuper des accidentés au lieu de prêter attention aux couleurs des yeux des visiteurs.
Ademettons que O/ Daddah est caractériel comme vous le dites, est-ce suffisant pour être considéré comme le pire des hommes politiques de notre pays, est-ce suffisant pour lancer le discrédit sur tou un parti même s'il en est le chef.
Moi je demeure convaincu des 2 choses : vos sorties sont sincères mais pas nécessairement rationelles, O/ Daddah avec d'ailleurs Sidi O/ Cheikh Abdellahi restent les meilleurs du moment à en juger par le vote libre et transparent du peuple mauritanien.
Un conseil d'ainé : pour rester crédible donner des arguments à ce que vous avancez, les émotions ne convainquent que ceux qui les portent. N'est-ce pas ?
Fraternellement.
PS : vous n'avez toujours pas répondu à mes questions (exemples de la haine de O/ Daddah), contrairement à ce que vous avez fait si bien pour d'autres commentateurs.

Mohamed Cheikh a dit…

Que se passe-t-il chez wiki?
Une atmosphère lugubre!
En y entrant, on a l'impression de visiter Pompeï le lendemain de son désastre.

En repartant , on a l'impression de quitter un enterrement.
Comment expliquer ce phénomène?
L'enthousiasme débordant d'il y a seulement quelques jours s'est-il évaporé sous la touffeur des désespoirs électoraux?
Si c'est le cas, mes pronostics auraient pu épargner à de nombreux électeurs une frustration de plus. Je n'avais cessé de mettre en garde contre un leurre qui n'échappe guerre au moins voyant d'une masse apolitique.
Mes propos s'adressent à ceux qui s'attendent à un changement réel et salutaire, à une justice inconnue depuis des lustres, à une indépendance digne de ce nom.
Quant autres, les autres, ces autres dont les intérêts dépendent de l'autre alternative, ils ne peuvent que pavoiser. Leur victoire était acquise d'avance. Ils pouvaient se passer de toute peine.
Je suis loin d'être heureux que mes prévisions aient pu se révéler exactes.

Pour un wiki plus souriant et moins triste.