pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

3 juillet 2011

Retour vers le futur

C’est avec un immense plaisir, que je vous annonce que votre serviteur, le maitre de ce lieu, (Dr Kleib) sera de retour, parmi vous (en  Mauritanie), à partir du premier aout 2011, pour pratiquer la médecine (neurochirurgie) à nouakchott. (inchallah)

Dr kleib
tel: 222123067

7 commentaires:

Anonyme a dit…

bienvenue parmi nous. Et surtout bon vourage

Anonyme a dit…

y a du boulot pour toi Dr kleib. on a vraiment besoin de neurochirugien.vites tes collegues sont des bouchers

Anonyme a dit…

Cher Docteur,
Tout vous souhaitant bon retour, je ne peux que vous prévenir que la tumeur qui ronge l'hôpital, entre autres, s'est métastasée; et qu'il s'agit d'un adénocarcinome.

Dr kleib ahmed salem a dit…

merci pour vos com
j'hesite encore: Mon dossier est aux mains du ministre de la santé(l'inforamticien). j'espere qu'il osera pas faire la connerie de sa vie et de m'envoyer au fin fond du desert de bassiknou.
parceque Je n'y suis jamais allé, et je n'irai jamais.

Anonyme a dit…

Mabrouk docteur

Tu es notre icône

moudir kouliss

Anonyme a dit…

Bon courage cher confrère
j ai tenté au retour de France une insertion professionnelle
je n ai rencontré dans notre chère RIM que gabegie, incompétence et trafic d' influence
Lasse, je me suis tournée vers le Maroc ou j exerce maintenant depuis presque dix ans
j y ai été merveilleusement accuillie quand j ai commencé mes démarches ( les conditions de nationalité ne sont pas comparables a la France pour les médecins étrangers ).
Aujoudhui je pratique en privé et dans le public
les pratiques professionnelles sont nettement plus sérieuses que ce que l on connait chez nous
Sadgue
Bon courage cher confrère

Dr kleib ahmed salem a dit…

Merci mon confrère ;
Voilà depuis mon retour à Nouakchott, j'essaie de travailler comme je l'ai appris. C’est difficile, vraiment. Je dois jongler entre ne pas déranger les collègues, les confrères et les patients. Il fallait trouver un consensus équitable, je n’y suis pas encore arrivé. Mon premier combat était de réintégrer l’hôpital national et c’est fait depuis quelque jour. Mon deuxième est de trouver une équipe pour travailler, car, jusqu’à maintenant chacun n’en fait qu’à ça tête et se conduit médicalement comme s’il était dans un coin reculé ou sur une ile déserte, pas de STAFF, pas de discussion et pas de… ?
Ma satisfaction personnelle fut de traiter et d’opérer des patients qui étaient sur le point de partir se faire traiter à l’étranger (ma hantise : l’étranger), …
Cordialement
si nous ne chnageons pas les choses qui le fera à notre place?