pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

18 juin 2010

Quand l'agrégation de médecine fait, en Mauritanie, l'objet de discrimination



Le docteur Zidane Seydna Aly est un ancien résident des hôpitaux de Tunisie. Auteur de plusieurs publications dans des revues scientifiques, il s’est inscrit, au mois de mai, à un concours du Ministère de l’Enseignement Supérieur, pour devenir professeur agrégé de médecine et faire bénéficier, ainsi, le pays de son expérience et de ses compétences. Or, la commission chargée d’étudier les dossiers a jugé son dossier irrecevable pour le simple motif que le candidat est «cloué sur un fauteuil roulant», suite à un accident vasculaire.



Victime de cette main invisible qu’on appelle le destin, le docteur Zidane aurait-il voulu planifier, voire préméditer d’enquiquiner l’honorable commission? Discrimination au pays qui affiche, partout, la devise Honneur – Fraternité – Justice? Hélas, nous oublions que nous sommes, tous, des handicapés potentiels, victimes du stress, de la surcharge de travail, des agressions permanentes exogènes et de l’humeur anxiogène de nos patients. Quant au docteur Zidane, il est victime de son apparence, du regard des autres et, tout simplement, de son handicap qui ne ferait pas «propre et net» dans un amphithéâtre de médecine, selon notre honorable commissionAlors que le dossier de notre confrère avait tous les critères définis par la législation et comptabilisait 28 points, dans leur cotation où 20 points suffisaient pour être retenu. Normalement, la sélection devrait s’opérer sur des dossiers et non sur des postures. A ma connaissance, il ne s’agissait pas de choisir les futurs athlètes olympiens mais des enseignants compétents. Comme pour tous les concours, cette sélection aurait dû assurer un recrutement transparent et honnête, loin de toute autre considération, dans le respect de certaines règles écrites, tenant compte du respect de l’égalité des chances et de la prééminence des compétences. Mais il est vrai qu’en Mauritanie, rectifiée ou non, …

"cliquer sur la photo pour acceder au journal le calame"
Le docteur Zidane a gardé intacte sa lucidité, toutes ses facultés intellectuelles et son bagage scientifique. Il continue à assurer une activité médicale à l’hôpital Cheikh Zayed, dirigeant un staff de chirurgie et conseillant la direction de l’établissement. Il est l’auteur de trois romans à succès. Il a publié, après son accident, un grand nombre de communications de valeur, dans des revues scientifiques renommées, et des articles pertinents, dans la presse, notamment Le Calame. Priver ce «médecin-courage» qui incarne l’image de l’intellectuel battant qui ne doit rien à personne, sauf à son Seigneur et à Sa miséricorde, à sa propre volonté et à sa soif de connaissances, à son épouse et à sa fille qui le soutiennent avec tant de dévouement, le priver de son droit élémentaire et constitutionnel est un crime. Aucun confrère ou collègue n’a osé dénoncer cette injustice car une certaine omerta règne dans notre milieu, depuis l’annonce de ce concours. La liste des candidats soulève, en aparté, bien des réserves, notamment sur les diplômes de certains candidats diplômés (CES) de pays d’Afrique de l’Ouest, soudain requalifiés en diplômés de France, parmi d’autres incohérences, tout aussi miraculeuses…
Comment, d’ailleurs, ouvrir un concours sans préciser le nombre de postes à pourvoir? Ceux qui seront admis porteront titre d’enseignant, sans forcément exercer. Aberration inexplicable. Et quand on constate la totale absence de calendrier précis d’examens, on ne peut que conclure à l’amateurisme des concepteurs de l’évènement. Avec le cas sus-décrit et notoire, désormais – je me félicite d’avoir contribué à cette révélation – de discrimination avérée, constituant, à lui seul, un motif légal d’invalidation de ce concours d’agrégation, suffira-t-il de porter l’affaire devant le conseil d'Etat pour bloquer tout le processus? Hier, on en aurait douté. Mais, aujourd’hui, en Mauritanie nouvelle et rectifiée…


Docteur Kleib Ahmed Salem
Neurochirurgien

8 commentaires:

اعلي مصطفى a dit…

Cela est inadmissible. Cher docteur Kleib, si nous pouvons obtenir plus d'infos sur ce refus discriminatoire, pour pouvoir en faire une large diffusion et soutenir l'intéressé.
Merci d'avoir vulgarisé cette information.
Fraternellement.

Pr ELY Mustapha

Dr kleib ahmed salem a dit…

voici les cordonnés Pour soutenir
Dr Seydna Ali ould Zeidane Chirurgien à l’hôpital Cheikh zayed
Mail : zeydane@yahoo.fr Tel : 2301962/6301962

Anonyme a dit…

Doc
je suis d'accord avec toi. c'est inadmissible. c'est scandaleux. je suis de tout coeur avec Dr zidane.
AOM

Anonyme a dit…

QUAND MEME SOYEZ LOGIQUE COMMENT UN HANDICAPE MOTEUR QUI PARLE DIFICILEMENT PEUT ENSEIGNER A LA FAC?
L`AVENIR DE NOS ELEVES NE PEUT PAS ETRE UN JEU POUR SATISFAIRE ZEYD OU AMR< MEME SI DR ZEYADANE ETAIT UN ENSEIGNANT SON HANDICAP DEVAIT L`EMPECHAIT DE CONTINUEZ< SOYEZ RESONNABLE

Anonyme a dit…

vous revez tous voici l'expertisme le premier site de medecine en Mauritanie:

www.medecine.zzl.org

Anonyme a dit…

Merci pour cette information interessante

Anonyme a dit…

Je suis agréablement de lire ce blog et voir que le docteur Zidan va mieux.
En effet j’ai rendu visite à Zidane quand il fut hospitalisé à Marseille suite à son AVC. Il revient vraiment de loin !
Je profite de cette occasion pour rendre hommage à son épouse Hanna, pour son courage.
Quant au « concours » de l’agreg à NKTT personne n’y croit !
Quand au pense que le Docteur Soumaré, Neurochirurgien (le premier neurochir chef de clinique mauritanien), docteur de la faculté médecine de Marseille (France), ancien interne des Hôpitaux de Marseille et de Lyon, ancien assistant et chef de clinique des Hôpitaux de Marseille et Praticien Hospitalier à l’Hôpital Nord de Marseille depuis 2006 où il passe une moyenne d’un mois par an à opérer. Outouma qui a collaboré avec les meilleurs sommités de la neurochir Francaise, notamment le Pr Pele, pour la chir de la base du crane … il a participé à plusieurs publi dans des revues internationales … Il n’a même été reçu au « concours mauritanien » !
Vous savez docteur la raison ….. vous et comme lui, d’autres de vos confrères, n’êtes pas bien vus par « le grand professeur MG ».

salam

Anonyme a dit…

ce sujet est completement arrogant que l'on est en vue d'assomer ses oreilles
mai n'y a t'il pas eu et ça continue d'ailleurs à se produire des pratiques plus jeunantes et plus discriminatoires!
je suis medecin en sce depuis plus de quinze ans et chaque année je formule ma demande pour etre retenu membre de la delegation medicale,accompgnant les pelerins, mai jamais selectionné
pourtant d'autres que je connais sont partis déjà plusieurs fois
peut etre Dr. Seydna Aly est comme moi, n'a pas d'intervention, DOMMAGE!!!