pour me contacter : Il suffit d'envoyer un mail à = nebgha2000@yahoo.fr ou de laisser un commentaire

Bienvenue sur le plus ancien blog mauritanien francophone encore en activité

10 février 2008

On est d'accord ?

Je viens de découvrir tardivement la réponse de monsieur Ould mokhtar grâce à la magie de google cliquer ici pour lire ould mokhtar , Suite à la parution dans le journal Le Calame du 7 décembre 2005, de mon article cliquer ici pour le lire « Tirez le rideau, la farce est jouée »
Avant de vous le livrer intégralement permettez moi de vous expliquer Pourquoi je le mets en ligne en ce moment tout simplement parce que :
1- j’ai trouvé le ton du texte sincère, respectueux et plein de conviction (ce qui facilite un débat d’idées et une confrontation intellectuelle constructive.
2- Je voulais me faire pardonner de ne pas avoir lu ce texte qui a sommeillé plus de deux ans sur d’autres forums et blogs que je ne fréquentais pas.
3- on peut ne pas être d’accord avec quelqu’un sans vouloir le trucider.

Je rappelle un peu les circonstances de la publication de mon article. les médecins mauritaniens sont devenus par enchantement du jour au lendemain la cible d’un lynchage médiatique deux ou trois mois après les coups d’ETAT. Cette sur médiatisation serait elle le fait d’une Coïncidence ou d’une diversion ? Quand Les citoyens se sont ligués contre nous médecins, Ma réaction immédiate fut d’écrire ce papier sans oublier que j’ai toujours était critique même en vers mes collègues dans d’autres circonstances.

voici le texte de monsieur OULD MOKHTAR
Cher Dr. Kleib,
Sans vouloir polémiquer autour du rendement de notre corps médical et encore moins, assister à un événement du genre « post-farce » que vous décrivez, je voudrais vous faire calmement les quelques remarques suivantes, tant le débat sur la question est récurrent en Mauritanie.Je pense intimement qu'aborder le rendement de nos médecins, de nos enseignants, de nos journalistes, de nos halieutes, de nos agronomes, en vase clos, relève de la subjectivité et de l'impertinence.. Je dirai qu'il s'agit d'une question de « job public », de fonction publique si l'on veut.. A partir de là, il devient arbitraire de se focaliser exclusivement sur l'une ou l'autre des professions.Vous m'excuserez Docteur si je souligne ma divergence avec vous lorsque vous dites « Parmi toutes les institutions, la santé est le seul secteur dont nous devrons être fiers, le seul secteur où desrésultats satisfaisants ont été notés »..Non, tout le monde sait que les services de santé sont encore médiocres dans ce pays, exactement à l'image des services scolaires et universitaires, des services d'élevage, des services agricoles,des services d'adduction eau potable, les services municipaux, les services d'assainissement, les services routiers, les services de transport, les services administratifs, les services bancaires, lesperformances judiciaires, même les prestations de nos poètes sont devenus on ne peut plus médiocres (sur le légendaire million de poètes ! ) et je peux continuer encore plusieurs et plusieurslignes !Chaque service ou secteur a ses maux, Docteur Kleib et laissez moi à présent, vous énumérez quelques maladies de la Santé dans notre pays. Par maladies, j'entends et les germes et les manifestations, c'est-à-dire dans votre jargon l'étiologie et la symptomatologie.Nos médecins mauritaniens sont sous payés avec une moyenne de 42 KUM et doivent chercher par conséquent à « arrondir les angles » pour s'en sortir avec leurs familles. Cela n'est pas de nature àaméliorer le rendement. On est d'accord ?Les milieux hospitaliers ou ce qui en fait office, font face à un manque criant de consommables et de réactifs de première nécessité, rendant illusoire toute pratique médicale efficiente et à tempsréel. On est d'accord ?Les équipements et le matériel sont on ne peut plus vétustes et quasiment mal entretenus.. Tout cela conjugué à l'inadaptation des affectations, consécutive au manque de planification et de suivi.Prends cet exemple, dans le très respectable CHN, il n'existe que 2 bouteille d'oxygène à partager entre le service Réa et le service Cardio.. Qu'est ce qu'on dit si l'on apprends qu'une bouteilled'oxygène coûte 9000 UM sur le marché ? On est d'accord ?Il n'existe au CHN qu'une seule ambulance. Elle est de type Nissan blanche et pour être descriptif, elle démarre très difficilement et est meublée à l'intérieur par une civière de couleur orange quiporte énormément de sang coagulé. Ce n'est pas bien cela.. On estd'accord ?Le personnel infirmier et subalterne est gangrené par la corruption et très mal formé, à tel point qu'il n'est plus évident qu'un infirmier te fasse une perfusion correcte. Mais c'est normal avec leniveau de l'ENSP et l'inexistence de stages et de formations continues. On est d'accord ?Le secteur pharmaceutique est le plus délabré parmi les pays membres de l'OMS (Cf rapport de l'OMS pour 2003). La CAMEC a lamentablement échoué et s'est contentée d'importer des produits indiens du labo CIPLA.. Produits décriés, mais utilisés à défaut. On est d'accord ?Pour les chanceux, il faut casquer de l'argent du coté du Dr. Cheitou au Ksar pour avoir de « bons » médicament. Je vous conseille de lire sur « l'affaire Claforan » et de ce qui est arrivé au filsde Mme M. Sidoumou.. Un flacon supposé contenir du Claforan, s'est avéré « Made in Nouakchott » et ne contenait qu'une poudre inactive soluble dans l'eau ! pendant que les ex-directeurs de la CAMEC comptaient leurs centaines de millions.. Toute la ville le sait.. On est d'accord ?Les spécialistes préfèrent vaquer à l'auscultation dans les cabinets et cliniques privés. Cela est légal dans la mesure où la loi 93-009 régissant les fonctionnaires le permet, mais ce qui n'est pasnormal, c'est que la majorité de ses « établissements » ne ressemblent qu'à de vulgaires motels aux équipement bas de gamme.Ah, si vous voyez mon cousin qui ausculte en moyenne 80 patients par jour.. Ah si vous voyez comment je suis souvent sollicité pour intervenir par appel pour qu'une connaissance puisse être auscultée en urgence.. Ce sont nos mauvaises habitudes. On est d'accord ?Dans notre pays, la notion l'erreur médicale professionnelle n'existe pas encore, et ce au grand dam des cas justiciables pendant encore ou non.. On est d'accord ?Les services hospitaliers du Sénégal (ce que vous appelez nos voisions du sud qui se moquent de nos compétences) sont légitimement une alternative.. pour asseoir un bon diagnostic, être soigné etdisposer de médicaments aux normes.. C'est pourquoi, on va au Dantec, au Principal, à Hann, etc.. en attendant que les choses soient acceptables.. La vie humaine et la santé des gens comptentbeaucoup. On est d'accord ?Le directeur du CHN, celui du CNH, celui du HCZ, tous reconnaissent des failles évidentes dans le système sanitaire.. le Ministre lui, affiche une carence avérée et n'a aucune vision pour le secteur,exception faite de quelques démarches cosmétiques ça et là.. On est d'accord ?Presque tous les bons praticiens sont à Nouakchott.. Ce qui me rappelle Feu Habib quand il écrivait que l « les mauritaniens pensent que pour être de bons citoyens, il faut venir habiter dansla capitale ! » Certains médecins me surprendraient s`il sera établi qu'il ont passé ce célèbre serment d'Hippocrate, tant ils sont durs et arrogants avec les malades.. De rares autres, au contraire, sontpleins d'humanisme et de bons sens, mais ce n'est imputable qu'à leur éducation et à leur sens de citoyenneté tant que la profession endure l'inexistence de cadre normatif et de code déontologique..L'Ordre des médecins a sombré depuis quelques années dans les oubliettes.. On est d'accord ? Pourquoi ?Cher docteur, sachez que j'ai beaucoup d'estime pour vous, partant de ce que vous partagez souvent sur ce forum.. sachez aussi que je vous rejoins sans équivoque quand vous dites que rien n'a changé..Laissez moi enfin, ne pas douter, du tout de votre bienveillance et votre sens de responsabilité, dès lors que vous vous êtes sentioffensé, blessé, diffamé quand toute la profession a été décriée..Laissez-moi, tout de même, dresser un tableau clinique et qui ne sera que plus catastrophique, pour l'éducation, la pêche, l'agriculture, les mines, le commerce, les services,etc.. Le paquet est SOLIDAIRE et il est, croyez-moi, malheureusement chaotique..Récemment des responsables sectoriels ont été interviewés dans une série de débats télévisés, souvent osés, mais personne ne s'est particulièrement trouvé embarrassé par les faits et les témoignages apportés par les uns et les autres d'une manière souvent crue etparfois arrogante, voire malveillante..Laissez-moi vous dire enfin : tous les services fournis par l'administration sont encore médiocres.. et vous dire mon espoir de voir un jour chaque réalité sectorielle changée, normalisée ; humanisée. Bref, évaluée et prise en charge par nos responsables..C'est ça le véritable dilemme de demain..
Mes considérations
par Ould mokhtar
Decembre 2005

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Analyse très pertinente